du Gouvernement RégionalLe groupe Conseiller

Traité du Quirinal, territoire, environnement : le Comité Exécutif de l’Espace Mont-Blanc dessine le futur de la coopération

Jeudi 20 janvier 2022 a siégé en visioconférence le Comité Exécutif de l’Espace Mont-Blanc réunissant les trois Vice-Présidents de la Conférence transfrontalière Mont-Blanc, assistés par les équipes techniques respectives. La Région autonome Vallée d’Aoste y était représentée par le Président de la Région Erik Lavevaz, en tant qu’Assesseur ad interim à l’Environnement, aux Transports et à la Mobilité durable, alors que la Communauté de Communes Vallée de Chamonix Mont-Blanc était représentée par le Maire de Chamonix Éric Fournier et le Canton du Valais par Éric Bianco, Chef du Service de l’économie, du tourisme et de l’innovation.

En début de séance, les Vice-Présidents ont tenu à évoquer le Traité du Quirinal, accord entre les Gouvernements italien et français signé le 26 novembre 2021 à Rome.

« Ce traité bilatéral – a indiqué le Président Erik Lavevaz – vise des thématiques d’envergure, ayant un intérêt international, mais la dimension locale et transfrontalière y est bien présente. L’Espace Mont-Blanc retient l’attention des deux États non seulement parmi les initiatives de coopération transfrontalière existantes, mais aussi au titre de l’axe stratégique visant l’objectif d’adaptation au réchauffement climatique dans les Alpes ».

Concernant la question de la structuration juridique de la Conférence transfrontalière Mont-Blanc, qui demeure actuellement encore fondée sur un accord informel, le Comité Exécutif a examiné l’opportunité de se douer la d’un dispositif plus stable, permettant une reconnaissance accrue des activités et d’en faciliter la réalisation. Une proposition de création d’un GECT – Groupement européen de coopération sera affinée et soumise aux collectivités locales intéressées lors de la prochaine séance de la Conférence.

Le Comité Exécutif a ensuite abordé la thématique des changements climatiques, exprimant la volonté commune de s’engager dans une approche multidisciplinaire, participative et communautaire à l’adaptation au changement climatique et à l’étude de son impact sur les territoires de montagne et la vie des populations. La Région, assistée par la Fondation Montagne sûre et Arpa Vallée d’Aoste, s’est dite disponible à coordonner les travaux sur ces sujets afin d’élaborer des propositions d’actions susceptibles d’être financées par les fonds européens.

Le rendez-vous a permis de faire le point sur l’état d’avancement des différentes initiatives transfrontalières en cours, et notamment le projet de candidature du Mont-Blanc au Patrimoine mondial de l’UNESCO, qui fera l’objet d’une présentation ponctuelle à la prochaine Conférence transfrontalière Mont-Blanc. Concernant la « Reine de l’Espace Mont-Blanc », combat des reines transfrontalier organisé depuis 2012 par les associations des éleveurs des trois régions, elle a été programmée pour dimanche 18 septembre 2022 à Chamonix.

Les Vice-Président ont finalement exprimé leur vif souhait que la prochaine séance de la Conférence Transfrontalière Mont-Blanc, prévue pour le printemps prochain dans le Canton du Valais selon le tournus, puisse se tenir en présentiel.

Related posts
du Conseildu Gouvernement RégionalLe groupe Conseiller

Le Président de la Région Erik Lavevaz a présenté sa démission

Le Président de la Région, Erik Lavevaz, a présenté mardì 24 janvier sa démission au…
Read more
du Gouvernement RégionalLe groupe Conseiller

Les principales mesures du Gouvernement régional

Présidence de la Région Le Gouvernement régional a approuvé le Plan triennal 2023/2025 des…
Read more
du ConseilLe groupe Conseiller

Comunicato stampa congiunto: UV, AV-VdAU, FP-PD, SA, GM, Lega VdA, PlA, FI

Comunicato stampa congiuntoGruppi consiliari Union Valdôtaine, Alliance Valdôtaine – VdA…
Read more
se sei un autonomista e ti piace il progetto Peuple Valdôtaine Blog
Scrivici!

Saremo felici di contattarti e darti il tuo spazio di espressione