du Gouvernement RégionalLe groupe Conseiller

La marmotte du Lyskamm dévoile son âge : exemplaire du Néolithique vécu il y a 6.600 ans

Le Département de l’Environnement, des Transports et de la Mobilité durable informe que les résultats des premières analyses sur la momie de marmotte retrouvée en août dernier, sur la face est du Lyskamm, à une altitude de 4.300 mètres, rendue par la fonte du glacier. La datation calibrée par radio carbone révèle que le spécimen a vécu il y a environ 6.600 ans, au Néolithique. La fiabilité du résultat, égal à 95,4%, atteste le caractère exceptionnel du chiffre qui situe la momie du Lyskamm entre 4.691 et 4.501 av.
Après la récupération, le Musée régional des sciences naturelles Efisio Noussan a entamé une collaboration avec l’Institut pour l’étude des momies de l’Eurac de Bolzano avec lequel ont été définies les premières activités de recherche et les modalités de conservation les plus opportunes. Un échantillon des côtes de l’animal a été envoyé à un laboratoire spécialisé aux États-Unis pour la datation au radiocarbone (14C).
Les détails scientifiques de la découverte seront illustrés la semaine prochaine au cours du XXXIème Congrès de l’Association Nationale des Musées Scientifiques, qui se tiendra à Aoste du 19 au 21 octobre prochains.
À l’heure actuelle, le spécimen est conservé au siège opérationnel du Musée, à La Salle, dans une conservation soft box (CSB), un système passif qui assure le maintien du spécimen dans des conditions optimales.
Les résultats sur la datation permettent maintenant de mieux définir le projet d’étude, appelé Marmot mummy project, pour acquérir des informations sur la découverte elle-même, son alimentation, la caractérisation génétique, sa place dans la période historique, les données géologiques et bien d’autres évaluations.

Selon le Président de la Région et Assesseur par intérim à l’Environnement, Transports et Mobilité soutenable, Erik Lavevaz « la découverte, rendue possible par l’attention au territoire de ceux qui la vivent avec professionnalisme et sensibilité, valorise le rôle du Musée régional des Sciences naturelles. D’ici la fin de l’année, le nouveau site d’exposition du Château de Saint-Pierre ouvrira ses portes, avec les aménagements qui sont en cours d’achèvement : aux nombreuses attractions déjà présentes, à l’avenir, la marmotte de Lyskamm pourra être ajoutée comme symbole et principal élément de rappel ».

Related posts
du Conseildu Gouvernement RégionalLe groupe Conseiller

Le Président de la Région Erik Lavevaz a présenté sa démission

Le Président de la Région, Erik Lavevaz, a présenté mardì 24 janvier sa démission au…
Read more
du Gouvernement RégionalLe groupe Conseiller

Les principales mesures du Gouvernement régional

Présidence de la Région Le Gouvernement régional a approuvé le Plan triennal 2023/2025 des…
Read more
du ConseilLe groupe Conseiller

Comunicato stampa congiunto: UV, AV-VdAU, FP-PD, SA, GM, Lega VdA, PlA, FI

Comunicato stampa congiuntoGruppi consiliari Union Valdôtaine, Alliance Valdôtaine – VdA…
Read more
se sei un autonomista e ti piace il progetto Peuple Valdôtaine Blog
Scrivici!

Saremo felici di contattarti e darti il tuo spazio di espressione