du Conseildu Gouvernement Régional

En Vallée d’Aoste, les Vice-présidents de l’Espace Mont-Blanc ont présenté la Feuille de Route de l’Espace Mont-Blanc sur l’adaptation aux changements climatiques

Jeudi 5 mai 2022, c’est à la Tour du Bailliage d’Aoste (Italie), siège du Conservatoire de la Vallée d’Aoste, que le partenariat de l’Espace Mont-Blanc (EMB) a présenté sa Feuille de Route sur l’adaptation aux changements climatiques, ainsi que les engagements communs en matière de développement durable adoptés par les territoires valdôtains, valaisans et savoyards, situés autour du massif du Mont-Blanc.

Les Vice-présidents de la Conférence Transfrontalière Mont-Blanc, Erik Lavevaz (Président du Gouvernement de la Région Autonome Vallée d’Aoste), Eric Fournier (Président de la Communauté de Communes de la Vallée de Chamonix Mont-Blanc) et Eric Bianco (Chef du Service de l’économie, du tourisme et de l’innovation du Canton du Valais) ont décrit les contenus et les étapes de la Feuille de route, engagement transfrontalier et défi important pour les années à venir en matière d’adaptation aux changements climatiques.

Il s’agit d’un programme de travail commun touchant de multiples thèmes transversaux qui prévoit l’implication de quelques 30 entités scientifiques, techniques et institutionnelles (en sus des collectivités locales), ayant comme objectif de soutenir un développement durable adapté aux nouvelles conditions climatiques dans le milieu alpin.

L’ambition de l’Espace Mont-Blanc (EMB) est aussi de se positionner comme référence sur les changements climatiques dans l’arc alpin, tant pour les scientifiques, pour les acteurs économiques, que pour les populations locales.

L’engagement sur le thème du climat figure dans l’agenda de l’Espace Mont-Blanc depuis des années, bien avant qu’il soit médiatisé et qu’il retienne, plus récemment, l’intérêt du grand public.

Pour le Vice-président valdôtain de la Conférence Transfrontalière Mont-Blancle réchauffement global impacte les territoires alpins plus qu’ailleurs. Au niveau régional, le projet AdaPT Mont-Blanc a permis à la Vallée d’Aoste de finaliser une Stratégie régionale d’adaptation au changement climatique qui prévoit un engagement très fort à l’égard de l’environnement et de la transition écologique. L’attention se situe en particulier sur les effets : l’augmentation des températures et des évènements extrêmes et des risques naturels, la pénurie d’eau, comme les impacts sur l’agriculture, les forêts et la santé. Le rôle joué par le partenariat de l’Espace Mont-Blanc, afin de favoriser l’adaptation au réchauffement climatique et la protection de la biodiversité des Alpes, a rappelé le Vice-président valdôtain de la Conférence Transfrontalière Mont-Blanc a notamment été reconnu dans le Traité du Quirinal, l’accord entre l’Italie et la France signé à Rome le 26 novembre 2021.

La Feuille de Route de l’Espace Mont-Blanc représente donc l’occasion de relancer fortement le travail sur ces thèmes, ainsi que des actions de coopération transfrontalière avec le Valais et les Savoies.

Le Vice-président français de la Conférence Transfrontalière Mont-Blanc a souligné les conséquences des changements climatiques sur les écosystèmes, les activités sportives et le tissu économique dans l’Espace Mont-Blanc. Le premier projet AdaPT Mont-Blanc a permis de créer des outils pour mieux comprendre ces phénomènes et leur impact sur nos vies futures. La Feuille de Route dont l’Espace Mont-Blanc se dote pour les années à venir a pour ambition de capitaliser sur le travail réalisé pour agir concrètement en faveur de l’adaptation et inspirer des évolutions positives dans tout l’arc alpin.

Pour le Vice-président suisse de la Conférence Transfrontalière Mont-Blanc, Vice-président suisse de la Conférence Transfrontalière Mont-Blanc, cette nouvelle Feuille de Route permettra d’instituer des groupes de travail thématiques, dont les membres auront pour mission de proposer de mesures concrètes et des projets transfrontaliers innovants, favorisant le maintien des populations dans les régions de montagne ainsi qu’une meilleure résilience des activités économiques aux effets du réchauffement climatique.

Outre la nécessité d’encourager l’adaptation de certains modèles économiques des stations alpines pour favoriser un tourisme 4-saisons, l’enjeu des futurs projets de l’Espace Mont-blanc concerne également les domaines de la digitalisation, de l’électromobilité, du développement de circuits courts ainsi que de l’énergie.

Brochure AdaPT Mont-Blanc https://www.espace-mont-blanc.com/asset/adapt-mont-blanc_pub-finale_fr_web.pdf

Feuille de Route EMB : https://www.espace-mont-blanc.com/asset/feuille-de-route-adaptation-au-cc-emb_conference-de-presse.pdf

Strategia di adattamento ai cambiamenti climatici della Regione autonoma Valle d’Aosta: https://svilupposostenibile.vda.it/Media/Svilupposostenibile/Hierarchy/6/694/Strategia%20di%20adattamento%20ai%20cambiamenti%20climatici%20RAVA%202021-2030.pdf

Related posts
du Conseildu Gouvernement RégionalLe groupe Conseiller

Condoléances du Président de la Région Erik Lavevaz et du Groupe Conseiller de l'Union Valdôtaine après le décès de l’abbé Luigi Maquignaz

Le Président de la Région Erik Lavevaz et le Groupe Conseiller de l’Union Valdôtaine…
Read more
du Conseildu Gouvernement RégionalLa vie de l'Union

Aurevoir Mme Zimara

Le groupe de l’Union Valdôtaine du Conseil a le regret d’annoncer le décès de Mme…
Read more
du Conseildu Gouvernement Régional

300 participants pour le 46e rendez-vous des émigrés valdôtains en Vallée d’Aoste.

À l’issue d’une série de quatre conférences consacrées à la mémoire de l’émigration…
Read more
se sei un autonomista e ti piace il progetto Peuple Valdôtaine Blog
Scrivici!

Saremo felici di contattarti e darti il tuo spazio di espressione