du ConseilVideo

« Travailler ensemble pour construire un avenir plus serein »

Le 29 décembre s’est tenue la conférence de presse de fin d’année du Conseil Régional, ci-après le discours du Président de la Région Erik Lavevaz

« C’est une année bien difficile qui se termine, notamment si l’on considère le nombre de personnes qui nous ont quittés à cause de la pandémie. La communauté valdôtaine a été lourdement frappée par la Covid-19 et ce virus nous laisse malheureusement des cicatrices indélébiles : nous avons perdu des êtres chers, des parents, amis, voisins ou simples connaissances, et nous avons vu presque toute une génération être décimée, celle de la mémoire collective et des photos en noir et blanc, celle qui nous a élevés en nous faisant le récit de la vie d’antan et en nous racontant les légendes populaires et, surtout, celle qui a reconstruit notre pays après les deux guerres mondiales.


C’est justement de ce vécu et de ces enseignements que nous devons repartir, en restant tournés vers l’avenir – sans perdre ni l’espoir, ni l’envie de reconstruire – et en suivant l’exemple de ceux qui nous ont précédés. Nous devons le faire sans relâcher notre vigilance et en continuant à tout mettre en œuvre pour nous protéger et pour continuer à protéger nos proches. En ce sens, à compter du mois de janvier, nous pourrons enfin disposer d’un vaccin, qui sera d’abord inoculé aux sujets les plus fragiles.
Le premier défi que nous devrons relever en cette nouvelle année sera donc celui de la réouverture en toute sécurité de la plupart des activités présentes sur le territoire régional, en particulier les écoles, le 7 janvier.


L’année qui se termine marque une rupture profonde avec les précédentes.

En effet, la gravité et le caractère exceptionnel de l’urgence sanitaire liée à la Covid-19 ont frappé la société et l’économie valdôtaines, aussi lourdement que celles de l’Italie et des autres pays. En outre, le ralentissement qu’accuse notre économie suite à la pandémie se produit alors que notre système économique régional n’est pas encore complètement sorti de la crise économique et financière de 2008. Les déséquilibres et les tensions internes à la société régionale s’ajoutent les uns aux autres, dans un cadre général qui change et évolue très rapidement.


C’est donc pendant l’année 2021 que l’impact économique des diverses périodes de confinement causées par la pandémie se manifestera avec le plus de force. L’Administration régionale devra alors répondre aux besoins du tissu social et économique, mais aussi proposer des solutions concrètes : il s’avère indispensable de conclure un « pacte entre tous les Valdôtains » pour sortir le plus vite et le mieux possible de la crise économique qui suivra inévitablement, et malheureusement, la crise sanitaire.


Un pacte de confiance réciproque scellé entre les entreprises, les divers employeurs, les syndicats, les différents organismes et l’Administration régionale nous permettrait de partager les solutions économiques les plus immédiates et les plus efficaces tout en saisissant, d’une part, les opportunités que nous offrent les instruments législatifs et financiers qui sont les nôtres, et d’autre part, les occasions que nous apporte l’État.

Le rôle de la politique valdôtaine sera également de faire en sorte que les aides prévues par le Gouvernement central soient proportionnelles aux pertes effectives, particulièrement lourdes pour notre milieu de montagne et notre région à vocation essentiellement touristique.

À ce propos, j’ai une pensée particulière pour ceux dont l’économie familiale est entièrement basée sur les services inhérents au tourisme hivernal et qui seront gravement
pénalisés en cette période de Noël et de fêtes de fin d’année.
Certaines personnes craignent une troisième vague de Covid-19 en 2021, ainsi que de nouvelles périodes de confinement, alors que d’autres – plus optimistes – espèrent que la nouvelle année sera meilleure que celle qui s’achève : personne ne sait ce qui nous attend vraiment, mais je vous assure que notre engagement sera sans faille, que nous agirons avec force et détermination pour investir des ressources, monter des projets et apporter des réponses concrètes et rapides à l’ensemble de la communauté valdôtaine, car nous savons que l’année à venir nous imposera de relever de nombreux défis pour sortir de la crise sanitaire et que nous devons également nous tenir prêts à gérer la reprise économique. Et ce, tout en poursuivant notre objectif partagé, qui est de travailler ensemble pour construire un avenir plus serein ».

Erik Lavevaz – Président de la Région Autonome Vallée d’Aoste

Articles Similaires
du Conseil

La parole aux Valdôtains. L’Union est là!

Certains crient… d’autres font. Excellent succès pour les rendez-vous avec les élus du…
Continuer
du ConseilNews

Agritourisme - Cours de formation pour l’exercice de l’activité, inscriptions avant le 10 mars

L’Assessorat de l’Agriculture et des Ressources naturelles organise, en collaboration avec…
Continuer
du ConseilNews

Al via la campagna vaccinale anti-covid

Ha preso il via lunedì 2 marzo la campagna vaccinale di massa in Valle d’Aosta. I primi…
Continuer
se sei un autonomista e ti piace il progetto Peuple Valdôtaine Blog
Scrivici!

Saremo felici di contattarti e darti il tuo spazio di espressione

 

Le Comité

Bonne année à tous les Unionistes

Vaut la peine d'être lu...