La vie de l'Union

Sujets d’agrégation et arguments captieux

Le mardi 30 novembre, la «Table des Syndics» s’est tenue au Siège de l’Union Valdôtaine. Le Syndic Michel Martinet a exposé à ses collègues, intervenus par voie télématique, quelques innovations introduites par la loi financière régionale qui est actuellement en cours d’élaboration. En suite il y a eu l’intervention de la Présidente du Mouvement, Cristina Machet, qui a informé les Administrateurs locaux de la situation politique actuelle.
La discussion a ensuite été portée sur le thème de la liaison de ski Cime Bianche, exposé, dans son contenu, par le chef de groupe de l’Union Valdôtaine Aurelio Marguerettaz. Le conseiller a expliqué comment cette liaison entre les vallées permettrait la création d’un domaine skiable de dimensions si importantes qu’il deviendrait attrayant, en raison de sa nature extraordinaire, à une multitude de touristes de partout dans le monde qui viendraient pour admirer un paradis skiable qui se déroulerait en deux États différents, traversant non seulement trois Régions, mais aussi trois cultures différentes: la germanophone, l’italienne et la française. La nouvelle liaison permettrait la valorisation du tourisme d’hiver et d’été dans cette zone et dans toute la Vallée d’Aoste, avec des répercussions socio-économiques, professionnelles et culturelles.
Il reste aujourd’hui la nécessité d’expliquer ce projet, de le raconter aux Valdôtains et de divulguer les détails de ce qui pourrait devenir le patrimoine de chacun: c’est certainement un besoin urgent car ceux qui s’opposent, dèjà en ce moment, à ce qui n’est qu’un projet, le font haut et fort. Nous ne pouvions pas nous empêcher de nous demander, mais pourquoi?


L’impact environnemental, étudié et analysé non seulement par le projet en cours, mais par d’autres études réalisées dans le passé, est minime. Les futurs effets positifs sont énormes. Pourquoi, donc, s’y opposer si fort?
Peut-être parce que celui de «Cime Bianche» est un sujet d’agrégation, un thème politiquement unificateur car, parlant par symboles, lorsqu’on propose la belle photo du magnifique lac alpin, présageant faussement qu’un éco-monstre va bientôt apparaître en zone en le ravageant, on arrive directement à la «pancia» de tout le monde. Plusieurs personnes respectables croient à ce genre de messages trompeurs envoyés par ceux qui, au contraire, ont trouvé là un parfait «cheval de Troie» capable d’atteindre les cœurs, ayant pour but ultime l’intention de regrouper diverses sensibilités politiques autour de ce sujet et d’unir leurs forces pour se préparer à faire campagne électorale. Tout le monde a, bien sûr, le droit de faire campagne, les élections politiques approchent à grands pas, mais il n’est certainement pas intellectuellement honnête d’utiliser des thèmes trompeurs à ces fins agrégatifs.

L’Union Valdôtaine

Related posts
La vie de l'Union

Elections politiques 2022, un excellent résultat pour l’Union Valdôtaine !  

Un objectif largement atteint avec l’élection de Franco Manes à la Chambre, avec 20763 voix…
Read more
La vie de l'UnionLe ComitéPolitique

Élections politiques 2022 - COMICE D’OUVERTURE LISTE «VALLÉE D’AOSTE

Samedi prochain, 3 septembre, à 20h30, à l’Auditorium de Pont-Saint-Martin la campagne…
Read more
du Conseildu Gouvernement RégionalLa vie de l'Union

Aurevoir Mme Zimara

Le groupe de l’Union Valdôtaine du Conseil a le regret d’annoncer le décès de Mme…
Read more
se sei un autonomista e ti piace il progetto Peuple Valdôtaine Blog
Scrivici!

Saremo felici di contattarti e darti il tuo spazio di espressione