NewsPolitique

Manes-Vesan: le Conseil fédéral de l’UV a accepté à l’unanimité les noms des deux candidats par acclamation

Le Conseil fédéral extraordinaire de l’UV a été convoqué dimanche 21 août à 20h30 dans l’aire Tzanté de Bouva de Fénis afin d’informer la base unioniste des derniers événements ayant conduit à la décision finale des deux candidats sur la Liste UV, Alliance-Vda Unie, Sa, Pd et Action pour les prochaines élections politiques.

La présidente Machet a retracé les étapes qui ont conduit au choix de Franco Manes pour la Chambre et de Patrik Vesan pour le Sénat, expliquant également comment se sont déroulées les différentes réunions, la réflexion politique menée, tous les sujets qui ont été impliqués et qui sont en suite partis. « Dès le début, nous avons décidé de suivre un parcours caractérisé par l’autonomie. Les électeurs valdôtains n’auront pas à penser à Letta ou Meloni au moment du vote, mais à l’autonomie valdôtaine, au statut particulier, à notre territoire. »

Des mots de Machet on a aperçu de l’amertume lorsqu’elle a parlé de ceux qui se sont porté candidats « per dispetto » car ainsi faisant ils ne feront qu’enlever des voix au front autonomiste et par conséquent nuiront à la Vallée d’Aoste.

Poursuivant dans le récit du parcours effectué, Machet a défini la proposition UV de Franco Manes comme « la candidature des Communes, des Syndics, des Valdôtains qui se reconnaissent dans la proximité avec le territoire ». Choisir Manes, c’est, pour l’UV, reconnaître officiellement l’importance des Communes.

Quant au deuxième nom, Patrik Vesan, la Présidente a expliqué qu’il s’agissait de l’expression des partis de la coalition, qui, conformément aux accords initiaux, représente un candidat qui n’est politiquement attribuable à aucun parti, mais en même temps reconnaissable comme autonomiste. «Vesan est un garçon valdôtain. Il croit à l’autonomie, il parle français. Je veux dissiper un malentendu, il n’est pas le candidat d’un parti, mais il est le candidat de toute l’alliance! » a souligné avec force la Présidente de l’Uv.

Le projet politique exprimé par la droite est dangereux et totalement contraire aux idéaux unionistes, nous devons donc nous engager de toutes nos forces pour éviter qu’il soit concrétisé.

Enfin, Erik Lavevaz a rappelé qu’il a été mal perçu par l’opinion publique que dans la phase finale il y avait eu une sorte de conflit entre la candidature de Caveri et Vesan.Ce qui est absolument faux car l’alternative au nom de Vesan aurait été la rupture de la coalition et, par conséquent le front autonomiste aurait du participer seul aux élections. Le Conseil fédéral de l’UV a accepté à l’unanimité les noms des deux candidats par acclamation.

Related posts
Politique

Votons et faisons voter Franco Manes à la Chambre et Patrik Vesan au Sénat!

La campagne électorale de la Liste Vallée d’Aoste s’est achevée hier soir à Aoste…
Read more
Politique

La Force de l'Autonomie!

Hier soir (samedi 3 septembre, ndlr) le peuple autonomiste, fédéraliste et progressiste Valdôtain…
Read more
La vie de l'UnionLe ComitéPolitique

Élections politiques 2022 - COMICE D’OUVERTURE LISTE «VALLÉE D’AOSTE

Samedi prochain, 3 septembre, à 20h30, à l’Auditorium de Pont-Saint-Martin la campagne…
Read more
se sei un autonomista e ti piace il progetto Peuple Valdôtaine Blog
Scrivici!

Saremo felici di contattarti e darti il tuo spazio di espressione