Le ComitéNewsPolitique

Le soutien du gouvernement régional aux produits agroalimentaires locaux

Le feu vert du gouvernement régional aux critères de candidature pour l’octroi de subventions ayant le but de soutenir le commerce des produits agroalimentaires régionaux de qualité, me permet de faire une petite réflexion. Derrière la production d’une bouteille de vin, d’un fromage, de fruits et légumes, de miel, etc., il existe un monde fait de tradition, de culture, de technologie et d’innovation. Les entreprises agricoles concernées, il faut le souligner, évoluent dans un environnement complexe – réglementé par des lois et des flux de marché en constante évolution – soumis à de nombreuses contraintes d’ordre orographique, de disponibilité de main-d’œuvre, de conditions climatiques et de nombreux aléas pas toujours contrôlables. De plus, la vente et la promotion des produits finis, généralement attribuables au marketing, ne sont pas toujours faciles à gérer par l’entrepreneur individuel.

Grâce, en particulier, à des investissements spécifiques réalisés par certains entrepreneurs, la production de produits laitiers frais à courte durée de conservation (short shelf life) a démarré: yaourts, beurre mais aussi glaces de production agricole et autres produits laitiers. La distribution est tendanciellement organisée au niveau de l’entreprise, dans les points de vente de proximité, et s’oriente vers une restauration plus sensible aux produits locaux, dans une optique de commercialisation de proximité à zéro kilomètre.

Un aspect particulièrement sensible est la qualité des aliments et la sécurité alimentaire qui obligent le producteur à modifier le processus de production, de transformation et de distribution. La situation géomorphologique du territoire contraint les entreprises à des choix limités de cultures et à mettre en œuvre toutes les techniques possibles afin de respecter l’environnement et la diversité génétique.

De plus, la sensibilité des consommateurs aux caractéristiques qualitatives des aliments s’est fortement accrue, tout comme l’attention portée aux aliments liés aux racines culturelles typiques de la tradition, soulignant ainsi le lien important entre biodiversité et nutrition.

Mais revenons à la disposition du Conseil régional sur l’application de mesures de soutien pour faire face aux impacts économiques découlant de l’urgence sanitaire. La norme prévoit la possibilité d’accorder des aides aux entreprises opérant dans le secteur de la fourniture de denrées alimentaires et boissons, et aux entreprises qui commercent ces produits, pour l’achat de:

– matières premières agricoles régionales, 

– produits transformés obtenus à partir de matières premières agricoles,

– produits agroalimentaires d’origine locale, 

tous, naturellement, relevant d’un régime de qualité. Le montant de l’aide versée est égal à 30% des coûts des achats effectués au cours de la période comprise entre le 1er juin et le 29 octobre.

L’intervention, que je considère comme résolument positive, a un triple objectif: aider substantiellement le secteur agricole régional en favorisant l’utilisation et la consommation de produits locaux de qualité, soutenir les secteurs de la restauration et de l’hôtellerie lourdement pénalisés par l’urgence sanitaire et par les dispositions restrictives sur la réouverture, et favoriser, auprès de consommateurs, la formation culturelle, la diffusion et la connaissance des produits d’excellence à travers la consommation. Le tout avec une opération que je définirais de « marketing sur place ».

L’engagement économique, sur le budget 2021, de 3 millions d’euros, souligne l’attention et l’importance que cette mesure consacre aux différents secteurs concernés et que, si vous me le permettez, je considère bien pensée et intelligente.

Piero PROLA

Articles Similaires
du ConseilLe groupe ConseillerNews

I lavori del Consiglio Regionale in diretta

Il Consiglio regionale è convocato in sessione straordinaria venerdì 30 luglio 2021, a partire…
Continuer
CultureEvénementsNews

Présentation de la réimpression du volume «Tra la Dora e l’Isère» de René Willien

Laréédition du volume de René Willien “Tra la Dora e l’Isère”, sera présentée…
Continuer
Le ComitéPolitique

En réponse au post d’ADU, publié sur facebook le jeudi 22 juillet, l’Union Valdôtaine précise

Sur #CimeBianche… L’Union Valdôtaine a une vision différente de certaines composantes de…
Continuer
se sei un autonomista e ti piace il progetto Peuple Valdôtaine Blog
Scrivici!

Saremo felici di contattarti e darti il tuo spazio di espressione