La vie de l'Union

LE COIN DES PRÉSIDENTS DE SECTION – VILLENEUVE: Ettore LAVY

Lavy Ettore est le Président de la Section UV de Villeneuve qui se réunit normalement dans son bureau de géomètre «je dois admettre que ce poste de Président dans l’ensemble me stimule, j’aime ça, mais tout suivre est certainement un engagement et il devient de plus en plus difficile de tout faire». Lavy commence notre interview en parlant des problèmes généralisées des Sections disant que: «les gens ne veulent plus s’exposer et ne veulent plus prendre une position nette et claire. Ils partagent probablement et soutiennent indirectement les idéaux de l’Union Valdôtaine, mais préfèrent ne pas le faire officiellement». Ce qui ressort du nombre de membres effectifs des Sections qui, en effet, même à Villeneuve a diminué par rapport à quand il y avait le boom des 30/40 inscriptions, mais qui en tout cas a réussi à avoir le nombre nécessaire pour activer le Comité de Direction. Bien sûr cette tendance affecte aussi toutes les autres forces politiques  «en effet, il suffit de regarder à la télé les images des rencontres des autres partis et mouvements et on voit tout de suite que l’Union a derrière elle une organisation considérable». Il est difficile de comprendre en profondeur la motivation du départ des jeunes de la politique selon Lavy mais «il est certain que les politiciens à niveau national, et même quelqu’un au niveau régional, ne donnent pas un un grand exemple et cela pourrait  être la raison principale de ce détachement».

Lavy a également été vice-Syndic de Villeneuve de 2010 à 2015 et à ce propos il nous dit une chose très importante: «c’était une expérience qui m’a fait changer de point de vue sur le fonctionnement d’une Municipalité. J’avais passé trois législatures en minorité et j’étais donc enclin à stimuler et à critiquer. Et puis la majorité m’a fait comprendre à quel point administrer est difficile de nos jours, à cause de certains mécanismes, de certaines procédures bureaucratiques». Après cela, il poursuit en illustrant ce que devrait être la fonction d’une minorité efficace et constructive: «souvent, la minorité est simplement considérée comme un casse-pieds, mais à mon avis, si elle est faite correctement, elle peut aussi être un stimulant pour la majorité qui se sent peut-être un peu plus contrôlée et ne se repose pas sur elle-même». Sûrement cette façon sage de voir les choses dans la sphère administrative vient à Lavy de sa longue expérience tant en minorité que dans la majorité à la Commune de Villeneuve: «maintenant les ressources ne sont plus ce qu’elles étaient. Pendant un certain temps, nous avons eu affaire au ‘Pacte de Stabilité’ et donc c’était difficile de régler les comptes, maintenant c’est toujours difficile mais pour d’autres raisons».

Sûrement, en conclusion, pour s’améliorer tant dans l’administration de nos petites Communes que dans l’avancement des Sections Uv, pour Lavy il n’y a pas de recette miracle : il faut des gens de bonne volonté qui y mettent leur temps et leurs efforts.

Arpuilles-Excenex, le 15 mars 2022

Related posts
du Conseildu Gouvernement RégionalLa vie de l'Union

Aurevoir Mme Zimara

Le groupe de l’Union Valdôtaine du Conseil a le regret d’annoncer le décès de Mme…
Read more
La vie de l'UnionLe groupe Conseiller

Le Gouvernement approuve le Plan régional d’activité pour l’Alzheimer et les démences

L’Assessorat de la Santé et des Politiques sociales informe que le Conseil régional a…
Read more
La vie de l'UnionLe ComitéLe groupe Conseiller

Merci Albert!

La flamme de l’Union Valdôtaine n’a cessé d’être vivante dans la dernière…
Read more
se sei un autonomista e ti piace il progetto Peuple Valdôtaine Blog
Scrivici!

Saremo felici di contattarti e darti il tuo spazio di espressione