La vie de l'Union

Le coin des Présidents de section. Pont-Saint-Martin : Giulio Clerino

Giulio Clerino est un visage bien connu de tous les Unionistes, en particulier dans la Basse Vallée, car il est fonctionnaire de l’Union Valdôtaine et on le voit souvent en train de bavarder et de plaisanter amicalement avec les visiteurs des Sièges de Verrès et de Pont-Saint-Martin. Il a aussi été l’un des 23 candidats sur la liste UV aux Régionales de l’année dernière.

Dans son passé il y a une longue expérience dans le monde du volontariat, après quoi, en 1995, il a commencé à s’occuper activement de politique, c’est-à-dire lorsque, compte tenu de sa grande compétence dans les divers domaines sociaux, il a été invité à se présenter aux élections Communales de Pont-Saint-Martin.  Élu et en accomplissant différentes charges – Conseiller, Assesseur, Président du Conseil municipal, etc. – il est resté à la Commune jusqu’en 2020. «Je suis entré dans la liste de l’Union en tant qu’indépendant – nous a dit Clerino en rappelant cette période – mais après quelques années je me suis inscrit, sans que personne ne me le demande. Faire partie de l’Union Valdôtaine, pour moi,  est la juste chose à faire non seulement à niveau administratif mais aussi en ce qui concerne la Politique la plus haute».

«Puis, en tant que représentant du Conseil Communal – Clerino continue – j’ai eu l’occasion de suivre toutes les réunions de la Section Uv de Pont-Saint-Martin et de voir l’alternance des différents Présidents» et, depuis septembre dernier, c’est lui qui est devenu le Président de cette Section, charge qu’il a accepté de recouvrir seulement une fois sorti de la vie active de l’administration.

En faisant un rapport entre le passé et le présent, Clerino se poursuit: «Dans les années où je suis entré, la Section était très grande. Aujourd’hui nous sommes plus ou moins la moitié d’autrefois car, malheureusement, il est bien plus difficile de recruter des membres, surtout parmi les jeunes puisqu’ils ne sont plus enclins à s’inscrire officiellement à un parti». Cependant selon lui, après la campagne pour les Régionales «il y a eu un retour d’enthousiasme de la part de plusieurs personnes qui ont vu dans le Mouvement un changement. Changement exprimé en particulier par les 23 candidats qui y ont mis leur visage et qui ont su redonner au Lion Unioniste une image forte, une image propre. Et c’est des Sections que les noms des candidats sont ressortis, voilà pourquoi il faut croire aux Sections et les écouter».

En conclusion Giulio Clerino nous dit que «faire le Président de Section n’est plus tellement convoité car on se retrouve parfois à passer des heures à ramasser l’argent des cotisations, à chercher des gens, etc. une espèce de travail de volontariat. Néanmoins il peut être très gratifiant si on y croit et heureusement, à l’intérieur de l’Union Valdôtaine, il y a encore beaucoup de monde qui y croit et qui s’engage à faire avancer nos idées et notre façon de faire politique».

Pont-Saint-Martin, 10 novembre 2021

Articles Similaires
La vie de l'Union

Racconti dalle Cime

Abitiamo sulle montagne, pascoliamo le nostre mucche in cime così alte che solo le marmotte lo…
Continuer
La vie de l'UnionLe ComitéLe débat

RAISONNEMENT ET RESPECT AVANT TOUT

L’Agence USL de la Vallée d’Aoste cherche 80 infirmiers et annonce un concours. 78 sont admis…
Continuer
La vie de l'Union

LE COIN DES PRÉSIDENTS DE SECTION - ISSOGNE: Frédéric Ceretto

Frédéric Ceretto, 33 ans, licence en Ingénierie Mécatronique et professeur de Électronique…
Continuer
se sei un autonomista e ti piace il progetto Peuple Valdôtaine Blog
Scrivici!

Saremo felici di contattarti e darti il tuo spazio di espressione