du Conseil

L’autonomie est une prise de responsabilité

L’autonomie a toujours été une valeur irremplaçable pour notre chère Région et c’est avec un certain regret que ces dernières années nous avons entendu des déclarations superficielles affirmant qu’elle était devenue inutile car les Valdôtains n’avaient plus droit aux «bons d’essence».

Nous sommes heureux de constater ces jours-ci – dans plusieurs contextes et par de multiples personnalités aux sensibilités différentes – une prise de conscience généralisée sur l’importance et la nécessité d’être protagonistes des choix qui affectent notre communauté et notre territoire.

Aujourd’hui, en cette journée consacrée à la célébration du soixante-quinzième anniversaire de l’Autonomie et du soixante-treizième anniversaire du Statut spécial, nous voulons rappeler les valeurs et les responsabilités qui découlent de l’exercice de notre autonomie.

Elle n’est pas un privilège, mais un droit et un devoir.

« Il principio di autonomia, delle Regioni e degli enti locali, è alle fondamenta della costruzione democratica, perché appartiene al campo indivisibile delle libertà e costituisce un regolatore dell’equilibrio costituzionale », a déclaré l’an dernier le Président Mattarella lors de la rencontre avec le Présidents de Région, à l’occasion du cinquantième anniversaire de la création des Régions à statut ordinaire.

Autonomie signifie être conscient des faiblesses et des richesses de sa propre terre pour pallier à ses difficultés et exprimer pleinement son potentiel.

Cela signifie agir prudemment, mais avec détermination.

La loi n° 11 de 2020 portant « Mesures pour contenir la propagation du virus SRAS-COV-2 dans les activités sociales et économiques de la Région autonome du Vallée d’Aoste compte tenu de l’état d’urgence », inspirée du principe de loyale collaboration, a malheureusement été mal comprise dans son objectif par le gouvernement, mais les fruits de sa mise en œuvre sont clairement visibles et connus de tous: notre région diffère des autres de manière significative et il s’en est fallu de très peu pour qu’elle passe en « zone blanche » au vu des données sanitaires encourageantes, alors que dans d’autres régions nous assistons à une recrudescence des cas de Covid-19.

A ceux qui contestent l’exercice de l’autonomie et la considèrent comme un privilège injustifié, nous répondons qu’en tant que fédéralistes convaincus, nous rêvons d’une Italie dans laquelle il n’y ait pas cinq régions à statut spécial et quinze à statut ordinaire, mais que notre nation, comme la Suisse, devienne une confédération où toutes les régions puissent jouer leur rôle de protagonistes conscients et responsables.

L’anniversaire d’aujourd’hui doit être vécu avec une grande participation de la part de notre communauté à la fois pour répondre aux attaques continues qui, sous prétexte de l’urgence sanitaire, sont maladroitement adressées aux régions qui seraient coupables de toutes les inefficacités et des problèmes de gestion de la pandémie, et pour envoyer un signal fort et sans équivoque à la nouvelle vague centralisatrice qui, malheureusement, tentera de mortifier nos justes revendications d’auto-gouvernement.

Le Groupe de l’Union Valdôtaine au Conseil de la Vallée

Articles Similaires
du ConseilEvénements

École de la Démocratie : un cours de haute politique dédié aux jeunes administrateurs locaux

Pour les administrateurs de la Vallée d’Aoste, le délai de présentation de leurs…
Continuer
du Conseil

Comunicato stampa congiunto Union Valdôtaine, Alliance Valdôtaine - Stella Alpina, Vallée d'Aoste Unie, Misto

In politica ci vuole serietà e coscienza delle proprie azioni «In politica occorrono serietà e…
Continuer
du ConseilLe Comité

Élu le nouveau Comité Fédéral, vice-présidente Sara Favre

Vendredi 1octobre, à l’auditorium de Quart, s’est réuni le Conseil Fédéral de…
Continuer
se sei un autonomista e ti piace il progetto Peuple Valdôtaine Blog
Scrivici!

Saremo felici di contattarti e darti il tuo spazio di espressione