Le groupe ConseillerNotre Histoire

Giornata della Memoria. Le Conseil de la Vallée s’engage contre toute forme de violence et de persécution

En ouverture de la séance du Conseil du 28 janvier 2021, faisant suite à l’anniversaire de la Giornata della Memoria commémorée le mercredi 27 janvier, les groupes PCP, AV-SA, UV, Vda Unie et Pour l’Autonomie ont déposé en une motion qui engage le Conseil de la Vallée et le Gouvernement Régional à être coralement porte-parole de la necessité de rester vigilants sur les signaux en acte de révisionnisme et négationnisme de la Shoah, et attentifs à une transmission des valeurs démocratiques contre toute forme de violence et de persécution.

Au cours du débat, qui s’était transformé en une simple discussion entre supporters de droite ou de gauche, est intervenu le Chef du Groupe Aurelio Marguerettaz «En tant que signataire, je vous assure que dans cette résolution il n’y a pas volonté de distinguer le bien et le mal.  Nous parlons d’un événement historique et nous ne pouvons pas faire de considérations déplacées. Les commémorations ne sont pas un exercice rhétorique pour se parler, mais elles doivent avoir un objectif commun. La Journée de la Mémoire sert à ne pas banaliser ces moments, à expliquer que la prévarication de l’autre est à condamner, sans si et sans mais. La terreur est terreur, la violence est violence : il n’est pas question de faire des supporters entre droite ou gauche. Se rappeler est instruire. Nous ne pouvons pas permettre à nos jeunes de se passionner pour des modèles dangereux »


Le Président de la Région Erik Lavevaz a également souligné, en renforçant le message déjà exprimé hier en ouverture des travaux, le devoir des institutions de se faire témoins vers les nouvelles générations « Les Institutions ont rôle le nécessaire de transmettre aux nouvelles générations l’importance de ne pas oublier. Les extrémismes, de hier et d’aujourd’hui, ont une couleur, mais ce n’est pas la couleur le problème; la haine et la violence n’ont pas de couleur. Le débat politique parfois retombe dans une instrumentalisation qui n’est pas convenable : cette commémoration évoque la douleur et demande du respect. Je me réjouis de la grande sensibilité de la part de l’école dans la transmission des valeurs de la mémoire de ces faits.   Faire en sorte que la Journée de la mémoire soit utile afin que les victimes de toute forme de totalitarisme actuel ne souffrent plus.»
La résolution a été adoptée à l’unanimité par l’Assemblée régionale.

Articles Similaires
Le groupe Conseiller

IV Commission : nommé rapporteur pour le projet de loi sur les opérations de sociétés de la CVA

La quatrième Commission « Sviluppo economico », s’est réunie dans la matinée de…
Continuer
Le groupe ConseillerNews

L’assesseur à l’Agriculture et aux Ressources naturelles Davide Sapinet a rencontré Marco Protopapa assesseur à l’Agriculture du Piémont

L’Assesseur à l’Agriculture et aux Ressources naturelles Davide Sapinet, accompagné de…
Continuer
du ConseilLe groupe ConseillerNews

I lavori del Consiglio Regionale in diretta

Il Consiglio regionale è convocato in sessione straordinaria venerdì 30 luglio 2021, a partire…
Continuer
se sei un autonomista e ti piace il progetto Peuple Valdôtaine Blog
Scrivici!

Saremo felici di contattarti e darti il tuo spazio di espressione

 

du ConseilLe groupe ConseillerNews

Giornata della memoria: l'identità di ogni popolo e di ogni comunità sia sempre ricchezza da convidere.

Vaut la peine d'être lu...