La vie de l'Unionles communesLes sectionsPolitique

Cristina Machet élue Présidente de l’Union Valdôtaine qui se confirme le premier parti valdôtain avec ses 1000 inscrits

Cristina Machet est la nouvelle Présidente de l’Union Valdôtaine élue à l’unanimité par la Conférence des Présidents de Séction et le Conseil Fédéral, réunis en présence dans l’après-midi de samedi 5 juin à l’auditorium de Pont-Saint-Martin. L’élection, arrivée après la réunion du Conseil Fédéral, a été introduite par le discours du Président sortant David Follien.

Le discours du Président sortant 

Follien a mis en évidence que l’Union valdôtaine à ce jour, avec ses 1000 inscrits, se confirme le premier parti valdôtain : « Je veux remercier les présidents de section, les membres du Conseil fédéral qui travaillent sur le territoire et le comité Fédéral pour le travail accompli ces derniers mois. Un travail difficile mais qui a apporté des résultats extraordinaires, l’Union valdôtaine dépasse les 1000 inscrits. Nous devons en être fiers, nous sommes restés le seul mouvement organisé et structuré. J’aimerais que de temps en temps quelqu’un le reconnaisse. »

Follien dans son intervention a également abordé le thème de la réunion : « Le chemin pour un parcours en commun est à construire, pour l’instant nous n’avons pas fait de rencontres avec les autres forces politiques autonomistes, ni formelles ni informelles, bien que ce message soit passé. Je pense qu’il est important de travailler de plus en plus étroitement entre les groupes autonomistes du Conseil régional et les mouvements ». Follien a réitéré « le symbole et le nom du mouvement n’ont jamais été remis en question, étant donné aussi que nous ne sommes absolument pas d’accord. Le parcours de la réunion devra être partagé, un parcours qui part de la base, des sections et non du palais ».

Il a ensuite remercié la nouvelle Présidente Cristina Machet pour avoir donné sa disponibilité : « l’Union en ce moment a besoin d’une Présidente comme Cristina qui, dès le premier moment, a fait preuve d’un grand dynamisme »

Le président sortant a conclu en réaffirmant que « être unioniste est un état d’esprit, une foi, nous sommes et resterons unionistes! Bon travail Cristina!”

Cristina Machet « L’esprit de l’Union » – le discours

« L’esprit de l’Union est le titre que j’ai donné à mon programme. J’ai choisi ce titre en pensant à l’esprit avec lequel est né le Mouvement mais aussi parce qu’il peut être interprété comme l’esprit de l’Union. » Cristina Machet, dans son discours d’investiture, a rappelé l’histoire du Mouvement né dans la période post-fasciste pour la liberté de tous les Valdôtains. « Notre mouvement est ouvert à tous ceux qui sont fidèles à la cause valdôtaine, c’est écrit dans nos statuts. Mais qu’est-ce que la cause valdôtaine ? L’union valdôtaine a toujours lutté pour la culture, les origines, l’économie, la santé, le bien-être des Valdôtains. Dans l’histoire de ses 75 ans ce parcours n’a pas toujours été facile, nous nous sommes parfois perdus, surtout par des rivalités personnelles, cela ne doit plus se produire. Aujourd’hui, cependant, l’Union valdôtaine est en pleine santé et on le voit maintenant dans cette salle et je l’ai vu ce mois dernier, en rencontrant des amis, des présidents de section, des jeunes et des sympathisants, qui m’ont montré une grande envie de faire de la politique. Ces derniers jours, beaucoup de gens m’ont dit de faire preuve de courage, mais je crois que la vraie période des difficultés a été vécue par le président sortant David Follien et par le président de la Région Erik Lavevaz. Grâce au travail des organes du mouvement, les Valdôtains ont de nouveau confiance en l’Union valdôtaine.”

Les sections, la force du mouvement.

Un des premiers rendez-vous de la présidente sera avec les sections : « Dès lundi, je commencerai à programmer les rencontres avec les sections. Le partage, la participation et l’écoute sont la force de notre mouvement. Le vrai fédéralisme, que nous mentionnons aussi dans notre statut, nous l’avons comme exemple dans la structure de notre mouvement. Le fédéralisme passe d’abord par nos sections« 

Machet a également proposé de créer des sections thématiques en plus des sections communales. Sections sur l’agriculture, la santé, l’école ouverte, indépendamment de l’appartenance à une section communale

La réunion

Le thème de la réunion devra être abordé dans le congrès national « les mouvements sont un ensemble d’idées, si elles sont partagées alors il vaut la peine de travailler ensemble. Nous devons raisonner stratégiquement -a souligné Machet- et avec des idéaux. La fragmentation des partis autonomistes de ces dernières années a ouvert la porte aux partis nationaux, ce qui n’a fait le bien à aucun d’entre nous. Nous devons travailler sur les points et les objectifs communs.

L’action politique : communes, famille, femmes et jeunes

Au cœur de l’action politique, Cristina Machet a reproposé le thème du fédéralisme. Un fédéralisme qui passe surtout par nos petites communes « j’ai commencé mon expérience politique comme maire, les communes sont le véritable exemple du fédéralisme mais elles doivent avoir plus d’autonomie pour donner des réponses aux citoyens valdôtains. Les lois sectorielles pénalisent le travail de nos communes ». Un autre thème fondamental de l’action politique sera celui de la famille « en cette période de pandémie, les familles ont payé un prix trop élevé, des parents qui ont dû s’organiser entre pandémie, école et travail ou des jeunes qui n’ont pas pu aller à l’école. Il est fondamental, pour qu’une société fonctionne, que la famille soit au centre de l’action politique.« 

Enfin, et surtout, il est important d’impliquer les jeunes et de valoriser les femmes « nous avons beaucoup de femmes administratrices, dans les sections, mais aujourd’hui il est encore trop difficile pour elles d’occuper des postes de direction. Il faut travailler là-dessus. »

La situation politique actuelle

« Aujourd’hui, il existe un projet politique concret, nous sommes au milieu d’une pandémie, ce n’est pas le moment de créer une crise gouvernementale.« 

La conclusion

« Je vais travailler avec beaucoup d’enthousiasme, je veux remercier le comité sortant et le sénateur Lanièce qui m’a soutenu ces jours-ci. Merci aussi mon adjoint Piero Prola et le trésorier Federico Perrin pour leur disponibilité. Vive l’Union Valdôtaine!« 

Articles Similaires
La vie de l'UnionLe groupe Conseiller

Au revoir Lidia

Le groupe de l’Union Valdôtaine exprime ses sentiments de tristesse pour la disparition de Mme…
Continuer
du Conseildu Gouvernement RégionalLa vie de l'Union

Une réflexion depuis 77 ans de la mort d’Émile Chanoux

Au cours de l’année écoulée, les rapports problématiques avec le Gouvernement central ont…
Continuer
les communes

Ville d'Aoste - Du lundi 3 mai au mercredi 12 mai, il est possible présenter des demandes pour l’attribution des jardins communaux

Du lundi 3 mai au mercredi 12 mai, il est possible de présenter des demandes pour l’attribution…
Continuer
se sei un autonomista e ti piace il progetto Peuple Valdôtaine Blog
Scrivici!

Saremo felici di contattarti e darti il tuo spazio di espressione